• Merci Angelface


    5 commentaires
  • creas

    Un écureuil , sur la bruyére ,

    Se lave avec de la lumiére .

    Une feuille morte descend ,

    Doucement portée par le vent .

    Et le vent balance la feuille

    Juste au-dessus de l'écureuil ,

    Le vent attend , pour la poser

    Légèrement sur la bruyére .

    Que l'écureuil soit remonté

    Sur le chêne de la clairiére

    Où il aime à se balancer

    Comme une feuille de lumière.

     

     


    3 commentaires
  •  

    L'été

    Il brille, le sauvage Été,
    La poitrine pleine de roses.
    Il brûle tout, hommes et choses,
    Dans sa placide cruauté.

    Il met le désir effronté
    Sur les jeunes lèvres décloses ;
    Il brille, le sauvage Été,
    La poitrine pleine de roses.

    Roi superbe, il plane irrité
    Dans des splendeurs d'apothéoses
    Sur les horizons grandioses ;
    Fauve dans la blanche clarté,
    Il brille, le sauvage Été.

     


    7 commentaires
  • creas fanfan

     


    2 commentaires
  • creas FANFAN

    Voici l'adresse de ce jeu super sympa :

    http://jeu-defi-du-lundi.eklablog.com/ 


    14 commentaires
  • creas pour Patricia


    6 commentaires
  • creas pour Patricia

     

     

    Sur le vert Hymette , Eros , un matin ,

    Dérobait du miel à la ruche attique ,

    Mais , voyant le Dieu faire son butin ,

    Une prompte abeille accourt et le pique .

    L'enfant tout en pleurs , le Dieu maladroit ,

    S'enfuit aussitôt , souffle sur son doigt ,

    Et jusqu'à Kypris vole à tire d'aile ,

    Oubliant son arc , rouge et courroucé :

    _Ma mère , un petit serpent m'a blessé

    Méchamment dit-il , de sa dent cruelle .

    Tel se plaint Eros , et Kypris en rit :

    _Tu blesses aussi , mais nul n'en guérit !

     


    1 commentaire
  •  

     

    Que peut-il ? Tout.
    Qu'a-t-il fait ? Rien.
    Avec cette pleine puissance,
    en huit mois un homme de génie
    eût changé la face de la France,
    de l'Europe peut-être.
    Seulement voilà, il a pris la France
    et n'en sait rien faire.
    Dieu sait pourtant que le Président se démène :
    il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ;
    ne pouvant créer, il décrète ;
    il cherche à donner le change sur sa nullité ;
    c'est le mouvement perpétuel ;
    mais, hélas ! Cette roue tourne à vide.

    L'homme qui, après sa prise du pouvoir
    a épousé une princesse étrangère
    est un carriériste avantageux.
    Il aime la gloriole, les paillettes, les grands mots,
    ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir.
    Il a pour lui l'argent, l'agio, la banque, la Bourse, le coffre-fort.
    Il a des caprices, il faut qu'il les satisfasse.
    Quand on mesure l'homme et qu'on le trouve si petit
    et qu'ensuite on mesure le succès et qu'on le trouve énorme,
    il est impossible que l'esprit n'éprouve pas quelque surprise.
    On y ajoutera le cynisme car, la France, il la foule aux pieds,
    lui rit au nez, la brave, la nie, l'insulte et la bafoue !
    Triste spectacle que celui du galop, à travers l'absurde,
    d'un homme médiocre échappé.

    -- Victor HUGO....Texte d'actualité !


    3 commentaires
  • creation fanfan


    2 commentaires
  • creas fanfan

    Il faut , dans ce bas monde , aimer beaucoup de choses ,

    Pour sauver , après tout , ce qu'on aime le mieux ,

    Les bonbons , l'Océan , le jeu , l'azur des cieux ,

    Les femmes , les chevaux , les lauriers et les roses .

     

    Il faut fouler aux pieds des fleurs à peine écloses ;

    Il faut beaucoup pleurer , dire beaucoup d'adieux .

    Puis le coeur s'aperçoit qu'il est devenu vieux ,

    Et l'effet qui s'en va nous découvre les causes .

     

    De ces biens passagers que l'on goûte à demi ,

    Le meilleur qui nous reste est un ancien ami .

    On se brouille , on se fuit . - Qu'un hasard nous rassemble .

     

    On s'approche , on sourit , la main touche la main ,

    Et nous nous souvenons que nous marchions ensemble ,

    Que l'âme est immortelle , et qu'hier c'est demain .

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique